Elle est là, mon vampire...

Elle est là, mon vampire, de chair, de sang avide
Elle est là cette nuit et dans toute sa rage
(La) faible lune éclairant ses crocs anthropophages
Qui se plantent en mon être de toute âme vide
Elle est là, mon abîme, sourit, et j'abhorre
Mon destin que je devine lâche abnégation
En son antre abiotique, où j'entre sans raison
Souriant à ses promesses tissées de fil d'or
Elle est là, malicieuse, mon Satan, mon Dieu
Brûle ma peau aride au cours du temps trompeur
Ma flamme mon démon, horloge du malheur
Comptant les larmes sur son aiguille de feu
Je pénètre en son corps par sa porte vernie
Vendant mon âme au Diable; oui, elle est là, ma vie

...ma vision de la Vie...

Noirceur CÚleste - Ăsthetic WebDesign - 06-01-2001
-
Revenir à l'accueil de la rubrique Poetry
-
Revenir à l'accueil